Rechercher
  • afrancebasly

J'ai fait ma cure ayurvédique



Depuis que j'ai découvert cette cure, chaque année je retourne au Kerala passer 2 semaines entre les mains expertes des praticiennes, sous l'oeil vigilant du médecin et être pris end charge, dans la bienveillance et dans la sérénité. Loin de tout, proche de la nature, il s'agit d'un véritable lâcher prise : on adhère ou pas, chacun à son rythme, selon ses besoins, ses attentes, son histoire. Cette médecine traditionnelle indienne regroupe la diététique, la phytothérapie, l'aromathérapie, les massages, le yoga, la respiration et la méditation. Elle prend en considération la globalité de l'être (corps et esprit); L'ayurvéda considère que l'être est régi par 5 éléments : l'éther (espace) la terre, l'air, l'eau, le feu qui constituent chez l'homme 3 Doshas (vata, pitta, pista, kapha) dont la combinaison est unique pour chaque été humain. Le premier rendez-vous le médecin, après un test relativement long sur nos habitudes de vie notamment selles, sommeil, digestion, sexualité, une consultation plus rapide (prises du pouls, de la tension) le médecin définit votre Dosha. et l verdict est tombé : Body Constitution (invariable) : Kapha Vatha et les déséquilibres : Pitha

Et maintenant, selon un programme personnalisé, rééquilibrons le corps et l'esprit. L'idée de cette médecine est de trouver les déséquilibres, soulager durablement via la diététique, les massages définis selon le déséquilibre.

Ce programme est complété par des conseils de vie, d'hygiène par exemple : pas d'ananas, pas de fruits après 19h...), de compliments alimentaires (spiruline...).


Le séjour est ponctué par une purge, salutaire et tellement nécessaire. Oubliée, délaissée par les pays occidentaux, cette pratique est à redécouvrir et est tellement évidente.

Les massages de 2h journaliers sont des moments d'une rare intensité. On s'abandonne véritablement, nue, sous 4 mains : une expérience inouïe durant laquelle l'esprit s'évade, les émotions remontent et au fil des jours, s'apaise totalement pour retrouver ou trouver un clame profond.

Progressivement, on s'habitue a déguster les menus ayruvédiques qui nous correspond : des aliments de la catégorie Pitha pour moi (mangue mais pas goyave par ex.) le tout en buvant le fameux verbal tea chaud. Idéal par cette chaleur !



La nature préservée, la plage, les séances de méditation très tôt et de yoga complètent le programme et animent le séjour. Ici, la lenteur est reine et pourtant les jours passent extrêmement vite. On est débordé, de rien ! Le bonheur ? Des nuits profondes, longues et réparatrices. 12 jours est le minium. Chacun puise dans ce séjour ce qui lui manque, ce qui lui convient, à son rythme. Chacun vit sa propre expérience.


Merci à mes copines d'aventure : Eli, Adeline, Evelyne et notre seul homme Patrick pour leur gentillesse et leur sourire.